dimanche 4 mai 2014

Marseille en veille !



Le MuCEM


 Le premier guide
fidèle à sa philosophie
Éloge d'une vérité
celle d'a-cajou, bien-sûr !
ce qu'il faut savoir pour ne pas être déçu,
découvrir les moins et les plus d'une ville,
ce qui vaut le détour et ce qui est à éviter !

Ce sont des villes dont a-cajou a essayé de saisir des thèmes,
comme les couleurs, les formes, la végétation
mais surtout et évidemment, les saveurs !


NOTE MARSEILLE
4 -12
4 moins pour 12 plus 

Poster de la ville

La question ? 

 Marseille serait - elle une ville qui peut faire rêver ?
Beaucoup vous diront oui, beaucoup aussi vous diront non !

Son titre de Capitale européenne de la culture en 2013 avec entre autres la construction du MuCEM (Musée des civilisations de l' Europe et de la méditerranée) a fait de cette ville tout à coup une destination presque obligée. En a-t'on oublié que Marseille est aussi une ville " qui craint "  ou qui peut effrayer ! (voir dans la presse les règlements de compte qui ont lieu depuis quelques mois dans la ville même, au grand jour ) et qu'une jeune fille au fort accent et survêtement m'a demandé, alors que je m'abritais de la pluie sous un porche à l'Estaque :
- Vous n'avez pas eu peur de venir à Marseille ?

Que répondre, non bien-sûr que non, peur de quoi ? 
moi qui fut choquée la première fois que je mis les pieds à Naples. Choquée de l'anarchie qui y règne, du désordre ambiant, du linge qui relie chaque façade entre elles comme des guirlandes, des poubelles qui s'accumulent dans les rues et des regards masqués de lunettes noires que vous croisez à chacun de vos pas dans la ville. Ce qui peut s'expliquer d'un point de vue historique, politique voir mafieux à Naples encore aujourd'hui, est difficile à comprendre en 2014 dans une ville en France, quoique !
Marseille, c'est un peu notre Naples à nous .....


LES MOINS (4)

Marseille à Pâques ! quand il pleut !
Tout d'abord l'importance de la date du séjour, évitez les jours fériés accolés au dimanche (oui je sais ce sont les seules dates où l'on peut partir si on travaille !) mais vous serez et il faut bien en être conscients confrontés à la fermeture des boutiques et/ou des musées. De plus, une ville dont les boutiques sont fermées est une ville bien triste surtout si en plus il fait mauvais ! car a-cajou a découvert Marseille sous la pluie d'où le choc ! donc si la météo vous est défavorable pour votre week-end, faire quelques séances de yoga avant, ce qu' a-cajou n'a pas eu le temps de faire !!

Marseille qui monte et qui descend !
Ensuite comprendre la ville, c'est à dire connaître sa configuration de terrain , j'avais oublié ou jamais su d'ailleurs que Marseille est une ville où l'on peut monter très haut, suivez mon regard ....vers La Bonne Mère et par conséquent descendre très bas aussi ! Donc, surtout prévoir cette ascension en fin de journée ou mieux en fin de séjour ! excepté pour les montagnards qui seront eux en terre connue.

Marseille, le savon ! 
" Il me semble que la misère serait moins pénible au soleil " chantait Aznavour mais serait une catastrophe sous la pluie ! on peut le dire ! 
Marseille n'est pas une ville propre (!) et au centre même, les rues sont défoncées, les portes et les murs pratiquement tous tagués, quand il pleut, rarement certes, des odeurs d'égouts peuvent aussi vous accompagner.

Marseille, light !
Pas de soucis, on ne risque pas de faire d' abus. 
Les navettes : petits biscuits secs, parfumés à la fleur d'oranger, à grignoter avec le café. Voilà pour le sucré, le salé donne un peu plus de possibilités.



Attention !  

Tags, voitures brûlées et chats désespérés.
   


Alors vous êtes prévenus, intégrer ce facteur vous aidera à apprécier ce qui à Marseille est monumental. Les monuments principaux sont resplendissants de rénovation et de propreté (comme le métro !).
Vue d'en haut la ville est impressionnante et de la gare vous aurez déjà un aperçu signifiant. Sans doute ont - ils été relookés à l'occasion de son élection en 2013 mais qu' importe, l'effort a été fait. Le cadre et la vue sont donc des plus, mais aussi le mélange des cultures, et les habitants sont très accueillants contrairement à certaines autres villes françaises.



LES PLUS (12)


Marseille
ce sont des vues impressionnantes !









                                                                     De haut en bas et de gauche à droite,
vue de Notre Dame sur la rade d'Endoume, le fort St Jean et le fort St Nicolas vue du MuCEM, le musée d'histoire naturelle, le vieux port, vue du musée d'histoire de la ville sur la Grand' rue, vue de la gare St Charles.


   Marseille
c'est de l'eau.





De haut en bas et de gauche à droite
le château d'If, vers les Calanques, le MuCEM, la villa Méditerranée, 
cathédrale de la Major,
bassin d'eau au pied de musée d'histoire de la ville.



Marseille
ce sont des portes et fenêtres en bois vieillis.





Marseille
ce sont des murs qui se fondent dans la roche
ou la roche qui se fond dans les murs !






Le Bas fort St Nicolas




Marseille
ce sont des couleurs bigarrées.






De haut en bas
sur un mur de la ville,
sur les quais du vieux ports côté bateaux, la cour intérieure du Mama Shelter .


Marseille
ce sont des arbres étranges.





De haut en bas
statuaire de la gare St Charles,
arbres du quartier de la gare.



Marseille
ce sont des impressions ajourées.




De haut en bas
la Grande Roue sur le Vieux port, armature du MuCEM, portail sur le port.




Marseille
" les commodités de la conversation ".







De gauche à droite et de haut en bas
chaise d'une chambre au Mama
chez le pâtissier Dupuichaffrey,
un banc envahit par les herbes près de Notre Dame de la Garde,
le Ban-chaise du Mama à l'accueil.



Marseille
ce sont des quartiers.





De gauche à droite
le panier, quartier où l'on prend l'apéro !
la cour intérieure de la Vieille Charité.



Marseille

ce sont des escapades comme à l'Estaque pour y déguster les délicieux panisses, petites galettes de farine de pois chiches salées et frites . Ce sont les Italiens qui ont plantés le pois chiche dans la région.







Marseille
ce sont des bars dont celui très typique de la Marine près du théâtre de la Criée,
sur le vieux port, menu à la suggestion !






Marseille
c'est aussi un Mama Shelter, rien de local mais un concept qui séduit !
(à partir de 69€ en réservant sur internet)
www.mamashelter.com 





Vous y trouvez un accueil chaleureux, discret et très efficace, des chambres "clean" et sans moquette ! des matériaux bruts, un agencement fonctionnel des meubles, une décoration sobre et amusante où des supers héros et des cartoons vous accueillent sur les murs. 
Tout est conçu pour satisfaire aussi bien les familles avec enfants que les couples très amoureux ! 
Le petit déjeuner est une option qu'il faut absolument prendre car il est tout simplement "remarquable".
Il règne dans la salle de restauration une ambiance très chaleureuse, les tables, les chaises, les canapés sont adaptés au plus grand nombre comme à l'intime, des écrans allumés diffusent des compilations d'images muettes, de pubs anciennes, de vieux films en noir et blanc et la bande son musicale est de très bon goût, adaptée aux ambiances du matin comme du soir.
On y mange aussi très bien !
il y a toujours un plat végétarien, une viande rouge et blanche, un poisson, seul bémol pour le soir, très peu de lumière sur les tables !
En dessert, le Big baba très légèrement " rhumé" vaut la peine si vous êtes 4 ou pas !



Couloir du Mama Shelter


Pour dormir et être plus local, je vous conseille aussi

l'hôtel Le Corbusier,
dans la cité radieuse,
21 chambres façon cabine de bateau.
04 91 16 78 00
(à partir de 70 €) 





Marseille
ce sont peu de gourmandises malgré tout !

Les Navettes
petits biscuits à la fleur d'oranger en forme de navette,
la Mounia et la Pogne
brioches dont la différence est plus ou moins de beurre.

Une adresse près du Mama Shelter, 68 rue de Baille
- Les Pétrins de Provence -
ou l'adresse historique  près de l' abbaye St Victoire
- le Four des Navettes -


Ouvert 7/7....faux




Marseille
c'est du poisson,
(ci-dessous soles sur le vieux port) dont la célèbre Bouillabaise
à manger exclusivement 
chez Fonfon
140 rue du Vallon des Auffes
04 91 52 14 38





Marseille
c'est sans doute la seule pâtisserie chic
près du vieux port
celle de Sylvain Dupuichaffrez
66 rue Grignan


Un lendemain de Pâques, peu de choix et des croquants très cassants !


Pour vous restaurer et bénéficier d'une vue imprenable,
pensez au 
Café de la villa Méditerranée
les prix sont raisonnables, on vous propose des sandwichs , salades, soupes et desserts, cuisinés avec des produits frais.




Pour conclure
Ce résumé n'est pas exhaustif, il ne reflète peut-être pas ce qu'est  réellement Marseille ! Il a été une impression sur 3 jours, du dimanche au mardi,
lundi de Pâques inclus et 3 jours de mauvais temps !


J'ai donc attendu un peu avant de faire cette page, les souvenirs peu flatteurs se sont atténués et les points positifs se sont imposés. J'ai voulu parler des points négatifs car les guides ou reportages idylliques ne me conviennent pas, voyager ou visiter c'est aussi être confronté à la réalité des faits. Être sincère doit être une priorité, projeter de partir se fait en général quelques semaines ou quelques mois avant le jour J, la fatigue et les soucis peuvent aussi être du voyage. Et nous n'avons pas toujours la possibilité de préparer correctement son voyage.
J'ai à peine eu le temps de retrouver un ELLE à table avec un article sur Marseille daté de mai-juin 2013 et d'avoir à ma disposition une Cartoville (guides Gallimard) pratique car petit et fin (donc léger), essentiel puisque qu'il se décline en quartiers cartographiés avec adresses, lieux à visiter et un résumé historique associé. 
Tous deux décrivent des endroits et lieux idylliques mais souvent impossibles à trouver ou fermés. 
Sur l'aspect général de la ville, Julien Bouré (journaliste très pointu et qui a une écriture étonnante) dans l'article du ELLE, il parle des notables de la ville qui auraient désertés les abords du vieux port pour les zones péri urbaines, laissant le centre " sans prestige ", il la compare à " une salle de classe abandonnée à ses élèves " , très juste mais pas assez écrit dans les guides !!


Marseille reste donc une promesse, elle est en veille, les formes sont flatteuses mais le fond déçoit, mérite - t' elle notre attention ?


A vous d'y répondre !

Château d'If